News          Works          Books          Self-Publishing          Exhibitions          Collaborations          Info / Contact          Textes


Une fois le suspect déterminé, Gianpaolo Pagni se rend sur les lieux visités ou habités par l’objet de sa recherche pour y collecter des traces imaginaires de son passage : boutons, tickets, médicaments, coton-tiges, vis en acier bichromaté, verre à whisky, cassette vidéo..., la personnalité se révèle alors. Ensuite, notre enquêteur encre, tamponne et répertorie méthodiquement le fruit de ses découvertes pour en dresser un inventaire étonnant, saugrenu ou touchant... selon le personnage évoqué. Ce jeu de collecte devient alors détournement des objets du quotidien pour transformer le banal en exceptionnel. De Marcel Duchamp à Carla Bruni, de John Wayne à Rabelais, de Lionel Messi à L’Homme invisible... une trentaine de personnalités de tous horizons sont passées à la loupe. Jeu de l’insignifiance face à la renommée. Jeu entre le futile de l’objet et la précision quasi scientifique de l’enquête. Jeu de l’anodin devenu extraordinaire par sa localisation. Le propos de Gianpaolo Pagni donne l’illusion de la simplicité et nous entraîne en fait bien plus loin que nous ne l’imaginons. La plupart de ces enquêtes ont fait l’objet d’une chronique mensuelle dans la revue le Tigre de novembre 2011 à janvier 2015.





ENQUÊTES AU TAMPON

2011 - 2015
31 dessins
empreintes d’objets sur papier
16,5 x 23 cm chaque


Personnalités étudiées :
Marcel Duchamp, John Wayne, Les Cagoles, Pierre Bergé, David Lynch, Alighiero Boetti, M, le monstre de Düsseldorf, Charlotte Gainsbourg, Yves Saint Laurent, François Pinault, Lionel Messi, Mao Tsé-Toung, James Ellroy Calimero, Marco Ferreri, Les Bee Gees, IBM, Dexter Morgan, Michel Houellebecq, Jean Anthelme, Brillat Savarin, Les sœurs Tatin, Antoine Doisnel, Rabelais, Jean-Patrick Manchette, L’homme invisible, Robert Filliou, Bologna, Carla Bruni, Georges Romero, Sophie Calle, Georges Perec, Les Frères Grimm, Olivier Besancenot, Saint François d’Assise, Sigmund Freud…


︎ book





JOHN WAYNE


Traces d’objets collectés le 6 février 2014 chez M. Pierre de Villepreux, ancien réceptionniste de nuit à l’hôtel Plaza Athénée, 25 avenue Montaigne, 75008 Paris. Selon son témoignage, la nuit du 31 décembre 1958, John Wayne est rentré complètement ivre à son hôtel en compagnie de sa femme. À sa demande, tout le personnel du Plaza Athénée a dû chanter la Marseillaise à tue-tête dans la rue et sous la neige.

| 1. 6. Contour de verre à pastis, hauteur 15 cm, diamètre 5 cm, répété 4 et 6 fois, encrage noir. | 2. 7. Verre à whisky, hauteur 9,5 cm, diamètre 9 cm, dessous, encrages bleu et rouge. | 3. 5. Verre à vodka, hauteur 7 cm, diamètre 4 cm, dessous, encrage bleu. | 4. Verre à vin avec pied, hauteur 15 cm, diamètre 5,5 cm, dessous, encrage noir.








MARCEL DUCHAMP


Traces d’objets collectés au rayon quincaillerie du sous-sol du Bazar de l’Hôtel de Ville, dit BHV, 75004 Paris, le 10 septembre 2013 entre 12h30 et 13h55. Marcel Duchamp a confirmé dans plusieurs témoignages avoir acquis au BHV, en 1914, le fameux porte-bouteilles en fer galvanisé (séchoir à bouteille ou hérisson), œuvre considérée par l’artiste comme son premier ready-made.

| 1. Tête de vis en acier bichromaté, diam. 8 mm, long. 60 mm. | 2. Tête de vis en acier bichromaté, diam. 12 mm, long. 90 mm. | 3. Tête de vis en acier bichromaté, diam. 12 mm, long. 110 mm. | 4. Tête de vis en acier bichromaté, diam. 4 mm, long. 30 mm. | 5. Cheville à verrouillage de forme Fischer, diam. 5 mm, long. 20 mm. | 6. Platine multi trous en fer galvanisé, 13,5 × 55 cm. | 7. Cheville à expansion Standers, diam. 4 mm, long. 30 mm. | 8. Cheville à expansion Outfix, diam. 10 mm, long. 40 mm. | 9. Cheville à expansion Outfix, diam. 13 mm, long. 50 mm. | 10. Fixation métallique quatre trous.








L’HOMME INVISIBLE


Traces d’objets collectés le 6 mai 2013 à l’hôtel The Elsted Inn, situé à Elsted Marsh, Midhurst, West Sussex (Royaume-Uni). Selon des sources fiables, l’Homme invisible a été aperçu pour la dernière fois à deux miles de là, dans une auberge du village d’Iping. Une grande partie de ces objets ont été perdus ou oubliés depuis plus de dix ans par des clients de Malcky et Lisa, propriétaires de l’hôtel.

| 1. Peigne en plastique vert, encrage bleu. | 2. Bouton à queue en aluminium avec un motif gravé, encrage rouge. | 3. Bouton plat en plastique noir, deux trous, encrage vert. | 4. Bouton plat en plastique noir, deux trous. | 5. Bouton rond en bois brun, deux trous. | 6. Bouton plat en corozo noir, deux trous. | 7. Pansement waterproof, taille standard, encrage rouge. | 8. Bouton à queue en aluminium avec motif gravé. | 9. Boîte en plastique de pansements assortis, dessous, encrage rouge. | 10. Bouton en métal. | 11. Bobine en plastique rouge sans fil de lin de marque Au Chinois, encrage bleu. | 12. Miroir de poche de forme ronde, dessous.








ROBERT FILLIOU


Traces d’objets collectés le 11 mars 2013 entre 14h05 et 17h20, aux alentours du 36 rue des Rosiers, 75004 Paris, où, selon Pierre Tilman (in Robert Filliou Nationalité poète, Les presses du réel), Robert Filliou et sa compagne Marcelle ont habité à cette adresse, au septième étage, en 1961.

| 1. Fourchette en plastique m’ayant permis de manger un Fallafel spécial végétarien à emporter, acheté chez L’As du Fallafel, 34 rue des Rosiers. | 2. Fourchette en plastique ayant permis à mon invité, M. Michel Tabanou, collectionneur des œuvres de R. Filliou, de manger un Schawarma, toujours chez L’As du fallafel. | 3. Fourchette en plastique, trouvée devant le 22 rue des Rosiers. | 4. 5. Fourchettes en plastique supplémentaires offertes. | 6. Embout de stylo rouge en plastique rouge acheté chez Muji, 47 rue des Francs-Bourgeois, encrage vert. | 7. Manche de fourchette en plastique, répétition, différents encrages. | 8. Mini torche achetée au BHV, 52 rue de Rivoli, côté ampoule, encrage rouge. | 9. Pièce ronde découpée d’un gant de femme en cuir noir fourré lapin, parfumé, main droite, trouvé sur le rebord d’une fenêtre en face du 20 rue Pavée. | 10. Charnière simple en acier, trouvée devant le magasin Monalisait, 17 bis rue Pavée.








DAVID LYNCH


Traces d’objets, produits et outils de maquillage utilisés au printemps 2007 par l’artiste maquilleuse Letizia Carnevale pour maquiller David Lynch et dix actrices françaises lors d’une séance photo au 7 rue de Mont-Louis, 75011 Paris. Une enquête complémentaire a été menée par M. Olivier Hodasava, visible sur http://dreamlandsvirtualtour.blogspot.fr (rechercher «Pagni» dans le moteur de recherche du blog).

| 1. Lait crème concentré, bouchon, encrage rouge. | 2. Crayon fard à paupières, Red Velvet, bouchons. | 3. Lip Polish Smoothing Lacquer, Dior, dessous. | 4. Lip Glow, Color Reviver Balm, Dior, dessous. | 5. Eyeliner crème, Electric Blue, dessous. | 6. Deux Clean To Be True, Givenchy, bouchon, encrage rouge. | 7. Rouge à lèvres, Chanel, Rouge Coco 37, bouchon, encrage vert. | 8. Spatule pour mélanger des crèmes, face. | 9. Taille-crayon, trois côtés, encrage rouge. | 10. Tube de sang gélifié, bouchon, répétition. | 11. Perfect Finish Concealer, Dolce & Gabbana, bouchon. | 12. Fixblood, bouchon, répétition. | 13. Boîte contenant des cristaux pour faire pleurer, dessous. | 14. Couvercle d’une boîte vide, dessus. | 15. Eye Magic, Veld’s, bouchon, répétition. | 16. Pinceau de maquillage, Dior, poils et manche. | 17. Mousse, face.








MICHEL HOUELLEBECQ


Traces d’objets collectés le 6 septembre 2014 à l’Hyper Casino situé au 125 boulevard Vincent-Auriol, 75013 Paris. Le 25 février 2010 entre 16h et 18h, au sein de ce supermarché, Michel Houellebecq était l’invité de l’émission radio Plan B pour la promotion de son livre La Carte et le Territoire.

| 1. Bouchon de bouteille d’huile d’arachide Lesieur, dessus, encrage noir. | 2. Couvercle de conserve contenant de la ventrèche de thon Carli, dessous, encrage noir. | 3. - 6. Gomme duo, à crayon et à stylo Maped, made in France, faces et côtés, encrages bleu et rouge. | 7. Touillette à café en plastique blanc trouvée à côté de la caisse n° 13 | 8. Objet non identifié trouvé par terre à côté de la caisse no 16. Inscription gravée : Koring, Finish Marcks, no 300 G, encrage noir. | 9. 10. Éplucheur de carotte en forme de taille-crayon géant, respectivement côté introduction de la carotte et côté opposé.








JEAN-PATRICK MANCHETTE


Traces d’objets collectés à mon atelier et ailleurs. Ces objets ont été sélectionnés après la lecture du livre de Jean-Patrick Manchette, Journal 1966 - 1974 (hors-série Littérature Gallimard) et ont un lien direct avec celui-ci.

| 1. Texte extrait du livre (p. 140), tapé sur une machine à écrire Hermès 3000, modèle utilisé par Jean-Patrick Manchette (voir mercredi 27 octobre 1971, p. 402). | 2. Cendrier de faïence blanche (voir dimanche 19 décembre 1971, p. 417), dessous. | 3. Cassette audio de Mozart (voir mardi 1er avril 1969, p. 126), côté bande. | 4. Index droit de M. Martin Terrier, répétition. | 5. Gitanes, marque de cigarettes fumées par Jean-Patrick Manchette, selon les dires de son fils Doug Headline, répétition. | 6. Cassette audio de l’album Jazz Way Out West de Sonny Rollins (p. 126), côté face. | 7. Cartouche d’encre noire de marque Waterman, dessous, répétition.












︎      ︎      ︎      ︎

© Gianpaolo Pagni 2021